dimanche 23 août 2015

Marc Levy - Un sentiment plus fort que la peur

Quatrième de couverture : Dans l'épave d'un avion emprisonné sous les glaces du mont Blanc, Suzie Baker retrouve le document qui pourrait rendre justice à sa famille accusée de haute trahison. Mais cette découverte compromettante réveille les réseaux parallèles des services secrets américains.
Entraîné par l'énigmatique et fascinante Suzie Baker, Andrew Stilman, grand reporter au New York Times, mène une enquête devenue indispensable à la survie de la jeune femme.
Traqués, manipulés, Suzie et Andrew devront déjouer pièges et illusions jusqu'à toucher du doigt l'un des secrets les mieux gardés de notre temps.

L'avis d'Elsa

Mon histoire avec le livre : Il m'a été offert par ma belle-mère à l'occasion de mon anniversaire.

Mes impressions : Ce livre est la suite de "Si c'était à refaire", lu il y a deux ans, et que j'avais adoré.

Dans "Un sentiment plus fort que la peur", nous retrouvons Suzie, jeune alpiniste ayant perdu son bien aimé. Le "hasard" va la faire rencontrer Andrew, reporter pour le Now York Times. Tous deux vont mener une enquête chère à Suzie, qui souhaite rétablir l'honneur de sa famille, famille détruite cinquante ans plus tôt par un scandale politique.

Au fil de l'enquête, le danger sera de plus en plus présent pour Suzie et Andrew. Suzie va se rendre compte que son entourage n'est pas si protecteur qu'il ne paraît, et qu'elle ne pourra, au final, compter que sur elle-même.

Cela faisait longtemps que je n'avais pas ouvert de livre de Marc Lévy, et encore une fois, cet auteur a réussi à me transporter dans son univers, et ce dès les premières pages. J'ai dévoré ce livre en deux jours lors de mes trajets maison/travail et travail/maison, en ayant du mal à le refermer à chaque fois.

J'ai apprécié la personnalité d'Andrew, cet homme drôle, et généreux. Suzie m'a parfois agacée, notamment au début de l'histoire. Cependant, en apprenant à la connaître à travers le roman, j'ai pu comprendre ses choix de vie.

Vous l'aurez compris, Marc Levy a encore tout bon avec moi pour ce livre :).


Les phrases que je retiens : "La montagne n'a pas d'amis, elle ne connaît que des intrus ; lorsqu'elle vous ferme ses portes, il faut lui obéir, sans réserve".

"Mourir en soi n'est rien, ne plus voir les siens est bien pire que l'enfer".

" Trop tard n'existe pas quand on a la chance que celui qui vous aime soit encore là pour vous le prouver".

Editions Pocket - 369 pages - 7.30 euros

12 commentaires:

  1. Il est dans ma Pal , toujours pas lu alors que j'adore cet auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas spécialement fan de cet auteur, mais ton avis est bien tentant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de tes passages réguliers par ici :)

      Supprimer
  3. Un avis qui donne envie de découvrir ce livre. Merci pour ton avis, je note !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi pour tes commentaires !

      Supprimer
  4. J'avais beaucoup aimé ce livre et pourtant je n'avais pas lu le premier ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'avantage est qu'il se lit sans avoir besoin de lire le premier tome. Je n'avais d'ailleurs pas remarqué que cela était une suite, mais le personnage d'Andrew me rappelait quelqu'un ... ;)

      Supprimer
  5. J'avais trouvé beaucoup de longueurs dans le premier tome, j'avais acheté le tome 2 mais il est dans ma PAL depuis plus d'un an, grâce à ta critique je vais peut être le ressortir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu aimeras ce deuxième tome ;)

      Supprimer
  6. J'ai beaucoup aimé ce livre moi aussi, je l'ai trouvé vraiment prenant et on a tout de suite envie de connaître la fin ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, je crois que c'est pour cela que je l'ai lu aussi vite ^^

      Supprimer