mercredi 7 juin 2017

Philippe Saimbert - 11 serpents

Quatrième de couverture : La terrible cousine Abeline, aussi riche qu’originale, convie amis et famille dans son domaine pour leur faire une étrange proposition. Elle leur propose un jeu où les participants devront se montrer drôles et machiavéliques.
Elle cédera la moitié de sa fortune à celui ou celle qui remportera le défi.
11 invités. 11 serpents. Le gagnant sera celui qui mordra le plus fort.
Coups de théâtres, scènes cocasses et parfois cruelles vont s’enchaîner jusqu’à l'incontournable twist final.


L'avis d'Elsa

Mes impressions : Avant touche chose, je remercie Philippe Saimbert de nous avoir proposé de découvrir son livre.

Dans "11 serpents", nous suivons Philippe, un écrivain qui ne rencontre pas le succès, un écrivain raté comme on dit. Sa vie privée n'est pas plus glorieuse. Divorcé et père de deux enfants, ces derniers se désintéressent complètement de lui. Quant à son ex-femme, elle ne lui adresse la parole que pour lui réclamer la pension alimentaire des enfants, trop souvent impayée.

Mais Abeline, sa cousine très rock and roll, va peut-être changer son destin. En effet, Abeline vieillit, et pense à sa succession. Elle convoque ses proches pour leur faire part de son choix : transmettre une grande partie de son héritage à l'un deux. Mais attention, pour pouvoir espérer toucher sa fortune, il faudra être le vainqueur d'un jeu qu'elle va mettre en place. C'est ainsi que les "11 serpents" vont se révéler !

Lorsque nous avons reçu la proposition de Philippe Saimbert, j'ai tout de suite été intriguée par le synopsis de son livre. Je me suis imaginée un Cluedo version humaine, sans meurtre à la clé puisque la violence est éliminatoire dans le défi lancé par Abeline. L'idée m'a plu et j'ai aimé l'humour parfois sanglant de l'auteur.

Philippe, qui est au coeur de l'histoire, est un personnage que l'on plaint, mais qui nous énerve à la fois. Las de tout, il se laisse marcher sur les pieds, ne hausse jamais le ton, même lorsque cela est nécessaire. J'ai souvent eu envie de le secouer pour lui demander de se reprendre en main. Mais l'être humain peut être parfois surprenant, et on le constate effectivement ici.

"La vie est cruelle, et il faut s'amuser avec elle avant qu'elle ne s'amuse de nous".

L'argent fait tourner bien des têtes dans "11 serpents", et en général. Philippe, Fred et Eva, M. Dumond, Josette Joseph et leur fille Priscillia, Hubert et Diane, Zoé, Bernadette ... Avec eux, tous les coups sont permis pour remporter le fou défi lancé par Abeline, ou bien juste pour faire du mal intentionnellement.

Dans l'ensemble, c'est une histoire que j'ai bien aimé. La première partie m'a plus emportée, car j'étais curieuse de voir comment Abeline allait mettre en place son jeu mordant. J'ai été complètement surprise par la fin, je ne m'y attendais pas du tout ! L'auteur a réussi son coup et je lui tire mon chapeau !



L'avis de Laetitia 

Mes impressions : Je remercie également Philippe Saimbert d'avoir pris contact avec nous. C'est toujours un plaisir, en tant que blogueuse d'être contactée pour découvrir de nouveaux ouvrages.

 Abeline est une femme au caractère bien trempé. Elle a pour objectif de léguer la motié de sa fortune à l'un de ses proches mais elle choisit de ne pas passer par la méthode traditionnelle et d'organiser un jeu composé de plusieurs défis auxquels sont conviés à participer les possibles héritiers qui sont au nombre de 11.
Celui qui saura écraser l'autre avec le plus d'imagination celui qui sera le plus machiavélique,  l'emportera.

Des personnages hauts en couleurs, de l'humour, une intrigue bien ficelée, j'ai complètement adhéré à ce roman qui a rempli sa fonction: me faire passer un bon moment de lecture!

Chaque individu, chaque serpent a sa personnalité propre et édulcore le tout: une vieille fille acariâtre, un homme d'affaire ambitieux, une jeune fille qui rêve de participer à une émission de télé, un écrivain (le narrateur de notre histoire)  qui espère percer afin de résoudre des différents familiaux...et bien d'autres que nous vous invitons à découvrir par vous-même si vous avez envie de découvrir ce roman.

Comme Elsa, j'ai visualisé le jeu de société Cluedo, un huis clos où les coups bas sont autorisés  pour arriver à ses fins quitte à faire preuve de cruauté et de méchanceté, un véritable panier de crabes!
De nombreuses scènes m'ont fait sourire et je me suis beaucoup amusée!

L' écriture de l'auteur m'a porté sans difficulté jusqu'à la dernière page. Ce roman est riche en surprise, en humour noir et en suspens, la fin est inattendue et toutes les suppositions que j'avais pu faire ne m'ont pas mené vers celle-ci. Bravo à Philippe Saimbert!

En conclusion, un roman diaboliquement efficace, que je vous conseille fortement, pourquoi pas en lecture estivale? 


Date de sortie : 30 octobre 2016
Auto édité - 300 pages
9.99 euros (broché) - 2.99 euros (ebook)

6 commentaires:

  1. Ce n'est pas spécialement mon style malheureusement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'autres chouettes lectures sauront t'évader!
      Merci pour ton passage et ton commentaire, en tout cas!

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Si tu te laisses tenter, n'hésites pas à nous en faire un retour!

      Supprimer